samedi, septembre 15, 2007

Le passage du Nord-Ouest est ouvert

passage du nord-ouest

Comme prévu, la banquise arctique continue à fondre à grande vitesse. Et, pour la première fois, le Passage du Nord-Ouest est ouvert : il est libre de glace.

Il est matérialisé en orange sur la photo satellite Envisat ASAR ci-dessus. Comme je l'avais dit à propos de l'effondrement de la banquise d'Ayles, ce passage va permettre la mise en place d'un transit maritime massif entre l'Europe et l'Asie, et la disparition de la faune arctique qui vit dans la région, dont les ours polaires.

Le trait en bleu sur l'image ci-dessus est le Passage du Nord Est, qui est encore partiellement bloqué au niveau de la Sibérie. Mais ce n'est que partie remise.

Northwest passage

En effet, la zone couverte par les glaces en septembre 2007 ne représente que 3 millions de kilomètres carrés. C'est 1 million de kilomètres carrés de moins que les précédents minimas observés en 2005 et 2006.

Sur les dix dernières années, la perte moyenne de banquise arctique a été de 100 000 kilomètres carrés par an. Une chute brutale d'un million de kilomètres carrés en un an confirme le "processus d'avalanche" et l'accélération brutale de la fonte de la calote polaire.

Et ceci va évidemment avoir des répercussions très importantes sur le climat de notre planète.

Pour en savoir plus :
1. Satellites witness lowest Arctic ice coverage in history (ESA)
2. Northwest Passage Nearly Open (NASA - 22 août)
3. Northwest Passage Nearly Open (NASA - 29 août)
4. Passage du Nord-Ouest (Wikipédia)
5. Arctic Sea Ice News Fall 2007 (The National Snow and Ice Data Center)
6. Arctic sea ice 'melts to all-time low' (The Telegraph)
7. La banquise se retrécit (Gaïa - octobre 2005)
8. La banquise arctique va disparaître l'été d'ici 2040 (Gaïa - décembre 2006)

Crédit photos : ESA et NASA

Libellés : ,

5 Comments:

Blogger Jack said...

Je m'étais livré à l'exercice de calcul d'une route Anvers-Shangai, lorsque la nouvelle de l'ouverture du passage du NW fut évoquée.
Je vous le livre donc:
La route classique par le cap fait 16400 milles Nautiques.
La route par le pôle Nord fait 8700 milles.
Voici qui diminue la distance de plus de la moitié, bien plus que je ne l'aurais dit au jugé. C'est ennuyant pour ceux qui pensaient que le coût du transport allait finir par devenir prohibitif avec l'augmentation du pétrole...

mardi, 18 septembre, 2007  
Blogger Betty said...

c'est ennuyeux oui.... Je n'ai pas l'habitude d'être mystique mais ça me fait tout de même penser au déluge... avec la monté des eaux .. mais ou est l'arche de Noé ?

mercredi, 19 septembre, 2007  
Blogger BruZ said...

...et pourtant certains continuent à dire que des sources d'énergie renouvelable et propre comme les éoliennes sont moches et inutiles...

Quant à la dminution du coût du transport maritime à cuse de l'ouverture du passage du NO... c'est oublier (à dessein ?) que ce sont les transports aériens et terrestres sur route qui polluent le plus, énormément plus que tous les transports de marchandises sur eau (mers, rivères et canaux).

mercredi, 19 septembre, 2007  
Blogger Jack said...

Buz : lorsqu’on se prend à souhaiter que le coût du trajet Anvers-Shanghai augmente, on pense plus à en finir avec les délocalisations effrénées, qui placent dors et déjà l’occident en totale dépendance de la Chine. Chine qui est LE pays phare de la pollution, que nous contribuons objectivement à augmenter.
Il reste que le transport maritime est de loin le plus économique.
L’énergie chère serait une solution, sinon LA solution pour éviter la catastrophe annoncée ...

mercredi, 19 septembre, 2007  
Blogger Betty said...

Et Grenelle de l'environnement.. des infos ? des actions à mener ??..

vendredi, 28 septembre, 2007  

Enregistrer un commentaire

<< Home