jeudi, novembre 09, 2006

Sécheresse millénaire en Australie

Australia drought

J'avais déjà attiré votre attention sur le fait que l'année 2005 avait été la plus chaude jamais enregistrée en Australie.

Eh bien, c'est reparti en 2006. Là bas, c'est le printemps, et bien avant que la saison sèche de l'été arrive, la sécheresse est déjà exceptionnelle.

Mike Rann, le premier ministre d'Australie du Sud, a déclaré : "On nous a expliqué à la réunion de la gestion du bassin Murray-Darling que ce qui nous attend à présent, ce n'est pas une sécheresse centenaire, mais une sécheresse millénaire. Nous sommes maintenant en territoire inconnu."

drought in Australia

Comme vous pouvez le voir sur la carte ci-dessus, le déficit de pluie sur le bassin Murray-Darling, dans le sud-est de l'Australie est dramatique. Dans ce bassin se trouvent 30 rivières et des centaiens d'affluents, et ce bassin alimente 70% des terres agricoles irriguées d'Australie. Ces rivières pourraient se retrouver complètement à sec dans les 6 mois. Les récoltent de blé, d'orge et de colza pourraient chuter cette année de 60%.

Rappellons que l'Australie est, avec les Etats-Unis, un des états qui a refusé de ratifier le Protocole de Kyoto ...

Pour en savoir plus :
1. Australia suffers worst drought in 1,000 years (Guardian)
2. Australia drought sparks suicides (BBC news)
3. Expert says Australian drought is 'worst in 1,000 years' (Yahoo news)
4. Parched in Australia: Drought changes views on warming (International Herald Tribune)
5. First Minister's Briefing, River Murray System Drought [PDF 410Kb] (Murray-Darling Basin Initiative)
6. 2005 : l'année la plus chaude en Australie (Gaïa)

Crédit photo : Britta Campion Crédit graphique : AFP

Libellés : ,

2 Comments:

Blogger Jack said...

J’écoutais cette semaine Jean-Marie Pelt Naturaliste chez Jacques Pradel. Cet homme nous rappelait que nous ne saurions vivre guère plus de 3 mois sans les plantes. Car la viande des herbivores manquerait rapidement aux carnivores et nos réserves sont ridicules.
Il ne faudrait pas un très gros changement climatique pour que les hommes, la pluspart des d’hommes connaissent à nouveau la faim.

vendredi, 10 novembre, 2006  
Blogger Nessy said...

"le nombre de personnes affamées dans le monde est en train d’augmenter, au rythme de 4 millions par an" dixit Jacques Diouf, Directeur général de la FAO. Voir l'article de notre-planète.info :
http://www.notre-planete.info/actualites/actu_1053.php

mercredi, 15 novembre, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home