mercredi, octobre 19, 2005

Wilma, le cyclone le plus violent jamais observé



Comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire, les cyclones deviennent de plus en plus violents, suite au réchauffement climatique.

S'il en fallait une preuve supplémentaire à l'attention des sceptiques, voici le cyclone Wilma, le plus violent jamais observé, qui vient de passer en catégorie 5.

Un avion chasseur d'ouragans a enregistré dans ce cyclone une pression de 882 millibars, ce qui est la pression la plus basse jamais observée dans le bassin Altantique. Le précédent record était de 888 millibars pour le cyclone Gilbert en 1988. Ceci veut dire que Wilma est le plus puissant cyclone jamais observé, plus puissant que Katrina qui a dévasté la Nouvelle Orléans au mois d'août, et que Rita qui est arrivé en septembre sur la côte à la frontière entre le Texas et la Louisiane.

Wilma devrait arriver en Floride dans la nuit de samedi à dimanche. L'ordre d'évacuer les Key West a déjà été donné.

Wilma est la 21ème tempête tropicale de la saison 2005, égalant en cela le record établi en 1933. Il n'y a plus de prénoms disponibles dans la liste, on est arrivé au bout ! Et la saison des cyclones ne se termine que dans 6 semaines. Et pourtant, elle a déjà vu 3 des cyclones les plus violents jamais vus : Katrina, Rita et Wilma.

On entre dans un cycle de cyclones violents qui devrait durer au moins 20 ans, et le réchauffement climatique ne devrait pas arranger les choses.

Les Etats-Unis vont-ils enfin se réveiller et signer le protocole de Kyoto ?

Pour en savoir plus :
1. Des cyclones de plus en plus violents (Gaïa)
2. Hurricane WILMA (National Hurricane Center)
3. Wilma, fiercest hurricane, threatens Mexico, Fla (Yahoo news)

Crédit photo : NOAA

Libellés :

2 Comments:

Blogger Jack said...

Oui, c'est la saison des cyclones. Tous les fins navigateurs y sont attentifs et comme vous l'avez remarqué aucune course au large n'est organisé durant cette période : courageux nos voileux mais pas fous.
Quant à croire que quelques cyclones vont dissuader les Américains de rouler en 4x4 12 cylindres, j'en doute personnellement. La seule chose qui va véritablement les dissuader est le baril à 150$ : c'est le genre d'argument accessible à nos "amis". Donc on peut parier qu'ils vont accélérer l'exploitation du pétrole de l'Alaska : relativement abrité des cyclones.

jeudi, 20 octobre, 2005  
Blogger Patrick said...

Signer le protocole de Kyoto ? Pas besoin de cela pour - si on le décide - faire des efforts en matière d'environnement. J'ai cru lire que la Californie était très avancée dans ces domaines - et ils n'ont pas besoin de protocole de Kyoto pour agir...

A bien y regarder, ce protocole est un peu débile, non ? Il autorise les pays riches (i.e. les USA) à polluer tous leur saoul, à condition qu'ils achètent des droits à polluer aux pays pauvres. Mais ça ne les oblige en rien à limiter leur pollution (enfin, pas directement)...

Nous, on s'en bat l'oeil : avec nos centrales nucléaires, on est "clean", n'en déplaise aux verts !

jeudi, 20 octobre, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home