jeudi, juillet 20, 2006

L'accroissement des feux de forêt dans l'ouest américain attribué au réchauffement climatique

deerfire

Une étude de la Scripps Institution of Oceanography démontre que le réchauffement climatique est à l'origine de l'accroissement sensible des feux de forêt dans l'Ouest des Etats-Unis. Les chercheurs ont utilisé les données des U.S. Forest Service et National Park Service pour analyser 1166 feux de forêt majeurs qui se sont produits entre 1970 et 2003. Et ils ont rapproché ces données avec les informations concernant la température et la fonte des neiges sur la même période.

Ils ont constaté un accroissement sensible vers 1987. Avant cette période, il y avait des incendies peu nombreux d'une durée moyenne d'une semaine. Après cette période, les incendies de forêt sont devenus beaucoup plus fréquents et d'une durée moyenne de cinq semaines. Ils ont constaté une nette corrélation entre les feux de forêt et le réchauffement climatique.

Leur conclusion est que le réchauffement climatique ne peut qu'aggraver cette situation dans les années qui viennent ...

Pour en savoir plus :
1. Warming Climate Plays Large Role in Western U.S. Wildfires (Scripps Institution of Oceanography, at the University of California, San Diego)
2. Warming and Earlier Spring Increases Western U.S. Forest Wildfire Activity (Science Magazine)
3. Warming and Earlier Spring Increases Western U.S. Forest Wildfire Activity (le fichier .pdf de l'étude)
4. Wildfires may be linked to global warming (Yahoo news)

Crédit photo : John McColgan

Libellés : ,

7 Comments:

Blogger Betty said...

Oui enfin là franchement pas besoin d'être scientifique pour savoir que l'accroissement de la température augmente les risques de départ de feu !!!

En conclure que "les feux de forêts sont attribués au réchauffement climatique" ça me semble un raccourci très osé. C'est un facteur augmentant les risques. Mais ce n'est pas le réchauffement climatique qui balance son mégot quand même !!?

vendredi, 21 juillet, 2006  
Blogger Patrick said...

Betty m'a devancé... Le réchauffement climatique a bon dos (et bonne presse)... En d'autres temps, on aurai accusé le trou d'ozone, mais ça, ça n'intéresse plus personne...

En revanche, la sur-médiatisation des feux de forêts a très certainement un effet incitateur pour les pyromanes, qui sont sûr de voir leur méfait au journal télévisé - ils accèdent en quelque sorte ainsi à leur quart d'heure de gloire)...

vendredi, 21 juillet, 2006  
Blogger Luc said...

@ Betty et Patrick : C'est peut-être (et même sûrement) une évidence, mais l'Université de Californie a voulu se méfier des impressions à priori et a voulu analyser les statistiques des Eaux et Forêts américains pour voir exactement ce qu'il en était. Etait-ce seulement une impression ou était-ce une réalité ?

Eh bien, c'est une réalité.

Quant aux "mégots", on est aux Etats-Unis, pas en région PACA. Là bas, le civisme est beaucoup plus marqué que chez nous.

Et puis, quand bien même ce serait des mégots, notons quand même qu'avant 1987 les mégots duraient une semaine en moyenne, et depuis, ça dure cinq semaines en moyenne.

Cherchez l'erreur ...

samedi, 22 juillet, 2006  
Blogger Patrick said...

Mouais... J'admets que l'argument de la durée des feux a une certaine valeur... A moins que les feux soient de plus en plus déclenchés dans des régions plus lointaines et moins accessibles par les pompiers, ce qui ralentit leur extinction...

Enfin, quand même, il faut se méfier des associations "évidentes". Par exemple, je souffre depuis quelques années de sur-acidité gastrique qui, si elle n'est pas traitée, me fait mal à l'estomac. On me dit : "c'est la faute aux aliments épicés que tu manges". Extrêmement logique : épices = brûlures d'estomac. Sauf que c'est exactement le contraire : le fait de manger épicé a tendance à bloquer la production d'acide dans l'estomac par effet de régulation. Je n'ai pas mal à l'estomac lorsque je mange épicé. En revanche, je dois me méfier du pain qui déclenche la production de suc gastrique. Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous faire un ulcère, il y a maintenant d'excellents médicaments pour réduire la production d'acide gastrique, et ça va très bien, merci.

Tout ça pour dire que les corrélations "évidentes" sont quelques fois fausses...

vendredi, 28 juillet, 2006  
Blogger rmacapobre said...

la photo, est-ce vrai? je vois les animaux regardant le feu de foret

samedi, 29 juillet, 2006  
Blogger Luc said...

@ rmacapobre : oui, cette photo est réelle. Elle a été prise le 6 août 2000 dans le Montana par John McColgan. Tous les détails sont ici.

samedi, 29 juillet, 2006  
Blogger Tleilaxu said...

Pour Patrick : c'est bien pour cela qu'une étude par une université a été faite : pour éviter de faire des corrélations évidentes. Et le résultat montre que c'est vrai.

mercredi, 02 août, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home