lundi, janvier 30, 2006

Tony Blair :" Le réchauffement climatique s'intensifie"



Du 1 au 3 février 2005 avait lieu à Exeter le symposium Avoiding Dangerous Climate Change en préparation du sommet du G8 à Gleneagles.

La rapport en question a été publié ce lundi. A cette occasion Tony Blair a affirmé : "Les risques de changements climatiques sont peut-être plus importants que ce que nous avions pensé. Il est à présent clair que les émissions de gaz à effet de serre, associés à l'industrialisation et la croissance économique de la part d'une population qui s'est multipliée par six en deux cent ans provoque un réchauffement climatique à une vitesse insoutenable."

L'étude en question fait ressortir que la température moyenne du globe s'est élevée de 1°C pendant le 20ème siècle, et que la fourchette pour le 21ème siècle se situe entre 2,5 et 10,4 °C !

Vous pouvez déjà voir sur l'illustration de ce article le retrait des glaces l'évolution de la fonte des glaces en surface du Groenland en 10 ans ...

La première étape est une prise de conscience des politiques. Apparemment, pour Tony Blair, il y a un début de commencement de prise de conscience. C'est un début.

Pour en savoir plus :
1. Blair: Global Warming Is Advancing (yahoo news)
2. Stark warning over climate change (BBC news)
3. Climate report: the main points (BBC news)
4. Global warming study: polar ice sheets could start to melt this century (Yahoo news)
5. Sea level may rise 5m (Herald Sun)
6. Conclusions du G8 à Gleneagles (Gaïa)

Crédit photo : Arctic Climate Impact Assessment

4 Comments:

Blogger Jack said...

Pas de soucis Luc, l'économie de marché s'en occupe, voir la courbe du prix du pétrole juste au dessous.
Avec en plus la palestine au Hamas, soutenue par l'Iran soyez tranquilles le cours va encore monter dans les jours qui viennent.
Il va falloir réapprendre à pédaler et mettre des pulls et des bonnets de nuit, çà va être pénible au début.
Mais ils vont s'y faire.

lundi, 30 janvier, 2006  
Blogger Patrick said...

Cette carte du Groënland est effrayante.

Et trompeuse. Le lecteur y voit que les zones où la banquise a fondu, laissant apparaitre la terre(zones en brun, couleur terre), ont considérablement gagné en 10 ans. Par extrapolation, le lecteur en déduit par lui-même que le Groënland sera entièrement "à nu" dans une dizaine d'années.

Terrifiant. Mais faux.

Le lecteur un peu fouineur découvre que les zones de couleur brune (couleur terre) indiquent simplement les zones où la glace superficielle fond en été - ailleurs, la glace ne fond pas, même en été. Mais rien ne dit s'il s'agit de quelques litres ou de milliards de tonnes. Bien entendu, il n'est pas ici question non plus des incréments de glace apportées chaque année par les précipitations. Qu'en est-il du bilan : plus de glace, ou moins de glace ? La carte ne l'indique pas, et c'est pourtant l'information clé...

Cet exemple est symptomatique de la désinformation à laquelle certains scientifiques peu scrupuleux nous soumettent. Le choix de la couleur brune ne laisse aucun doute sur l'intention de tromper le lecteur - sans pour autant mentir ouvertement...

N'espérez pas faire bientôt du trekking sur les vastes plaines verdoyantes du Groënland nouvellement libéré des glaces : la calotte glaciaire y est encore épaisse de 3 000 mètres sur la plus grande partie de l'île, et elle y sera sans doute pour très longtemps...

dimanche, 05 février, 2006  
Blogger Luc said...

Exact : la partie orange représente les zones où la glace se met à fondre en été. Cette carte, publiée par la BBC provient de l'étude suivante : Vanishing ice.

lundi, 06 février, 2006  
Blogger Luc said...

Suite à la remarque pertinente de Patrick, j'ai rectifié le texte de l'article.

mardi, 07 février, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home