vendredi, mars 24, 2006

L'eau des océans risque de monter de 6 mètres d'ici 2100



Regardez l'image ci-dessus. A gauche, c'est la Floride telle qu'elle est aujourd'hui. A droite, c'est ce qu'elle pourrait être en 2100.

Les calottes glaciaires pourraient fondre à rythme beaucoup plus rapide que prévu, selon une étude du National Center for Atmospheric Research. Apparemment, on devrait se retrouver en 2100 dans la même situation qu'il y a 130 000 ans, quand le niveau des mers était 6 mètres plus élevé qu'à présent.

Six mètres c'est énorme. On ne parle plus en millimètres ou en centimètres, mais en mètres en moins d'un siècle. Pour info, le point culminant de l'île de Sein est à 6 mètres 50 ...

Par ailleurs, les chercheurs de Harvard University ont trouvé qu'il y avait de plus en plus de "tremblement de terre glaciaires" au Groenland. Des glaciers de plus de 10 kilomètres cube font des embardées à plus de 10 mètres à la minute sans prévenir, créant des tremblements de terre de magnitude 5.1 sur l'échelle de Richter. Ces tremblements glaciaires sont plus fréquents en été, et leur nombre a plus que doublé depuis 2002. Il y en a eu 182 entre janvier 1993 et octobre 2005.

Pour en savoir plus :
1. Arctic, Antarctic Melting May Raise Sea Levels Faster than Expected (The National Center for Atmospheric Research)
2. Global warming yields 'glacial earthquakes' in polar areas (Harvard University)
3. Institute for the Study of Planet Earth (University of Arizona)
4. Sea rise could be 'catastrophic' (BBC news)
5. Melting Ice Threatens Sea-Level Rise (Yahoo news)
6. Quand la mer monte (Gaïa)
7. La glace de l'Antarctique perd 152 km3 par an (Gaïa)
8. L'évacuation des îles Tulun a commencé (Gaïa)

Crédit photo : NASA/JPL-Caltech

Libellés :

3 Comments:

Blogger Jack said...

Si, c'est le cas, inutile de réparer les digues à la Nouvelle Orléans...
Pour moi çà va, je suis à 34 mètres d'altitude, et si la mer est à Arles, çà nous fera moins loin pour aller à la plage....
Pour Patrick, c'est plus critique !
Sans parler de ceux qui ont construit au bord de la Vilaine!

samedi, 25 mars, 2006  
Blogger Patrick said...

Alors, voyons voir, en 2100 j'aurais... C'est bon, pas de soucis, l'eau peut même monter plus haut (après moi, le déluge)...

dimanche, 26 mars, 2006  
Blogger Patrick said...

En ce moment, c'est les grandes marées, avec un cœfficient record de 115 en Bretagne. Où j'habite, ça nous fait une dénivellation de 5,30 mètres entre marée basse et marée haute (sans compter l'effet éventuel du vent qui peut amplifier la chose de près d'un mètre). Bon. jusqu'ici, j'ai encore les pieds au sec...

vendredi, 31 mars, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home