samedi, mai 20, 2006

Le trou de la couche d'ozone pourrait disparaître d'ici 2050



Si l'on en croit le professeur Eiji Akiyoshi du National Institute for Environmental Studies, près de Tokyo, le trou d'ozone présent au dessus du continent Antractique devrait disparaître d'ici 2050. Ceci est le résultat d'une étude publiée hier indiquant que le trou de la couche d'ozone est à présent à son maximum et qu'il devrait commencer à se retrécir à partir de 2020.

Cette disparition annoncée serait dûe à la réduction des émisssions de chlorofluorocarbones et autres gaz attaquant la couche d'ozone. En effet, la concentration de ces gaz nocifs dans la haute atmosphère ont commencé à décroître depuis le milieu des années 1990 grâce aux efforts internationaux pour réduire leurs émissions.

Comme quoi, quand on veut, on peut.

Il suffit de vouloir ...

Pour en savoir plus :
1. Report: Ozone Hole May Disappear by 2050 (Yahoo news)
2. National Institute for Environmental Studies (NIES - Japan)
3. Ozone Layer Research Project (NIES)
4. Center for Global Environmental Research (NIES - Japan)

Crédit photo : AFP

1 Comments:

Blogger Patrick said...

Bon, très bien. Mais, à ma connaissance, personne n'a jamais prouvé que le trou était la conséquence des émissions de chlorofluorocarbones dans l'atmosphère...

mardi, 23 mai, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home