mardi, août 09, 2005

La permaculture



Le terme permaculture est une contraction de l'expression "permanent culture", introduite par deux Australiens - David Holmgren et Bill Mollison dans les années 70.

Les principes de ce type de culture sont les suivants :

- Pas de labour : on ne laboure pas la terre. Le travail du sol est assuré par le travail des racines des plantes, le travail des micro organismes qui décomposent la matière organique, le travail des vers de terre. L'absence de labour s'accompagne de deux mesures : le maintien d'une couverture permanente du sol et le semis de graines 'protégées' par un enrobage dans de la poudre d'argile.

- Pas d'engrais : la terre est un support vivant et doit suffire à la croissance normale des plantes.

- Pas de pesticides : Dans les système agricoles moins intensifs de polyculture, respecteux des ecosystèmes, un certain équilibre s'établit, et la population de ravageurs est auto régulée car ces ravageurs ne sont que le maillon de la chaine alimentaire, qui est respectée dans ce type de système. Les haies, mares et autres refuge permettent aux auxiliaires (les 'prédateurs' des ravageurs) de jouer leur rôle.

- Pas de sarclage : Les mauvaises herbes possèdent des racines qui pénètrent le sol, l'aèrent, l'ameublissent et l'enrichissent.

Etonnant, non ? Et le plus fort, c'est que ça marche !

Pour l'instant, ce type de culture n'est pas vraiment compatible avec l'agriculture productiviste de masse, et elle reste cantonnée dans les "écovillages" où des associations vivent sur la base de ces principes.

Peut-être existe-t-il une voie moyenne avec une agriculture de production de masse qui serait plus en accord avec la nature ? Ca se discute. Et justement, allez lire l'article du Point du 18 novembre 2004 lisible sur le forum Chakidor.

En attendant, Jean-Claude Quillet n'en démord pas : « Plus jamais mes sols, qui aujourd'hui cicatrisent, ne seront blessés par le soc d'une charrue. »

Pour en savoir plus :
1. Permaculture (eco-bio)
2. Permaculture (ekopedia)
3. PermaCulture (permaculture.fr)
4. La Permaculture,
un engagement citoyen pour un autre développement
(Nés de la Terre)
5. The Permaculture activist
6. Permaculture association (Britain)
7. Semis direct (arte)

Crédit photo : OAEC

5 Comments:

Blogger Jack said...

Voilà un début de réponse au cours du baril à 65$. Le labour c'est aussi beaucoup de pétrole, non?

mercredi, 10 août, 2005  
Blogger Luc said...

Tout à fait ! D'ailleurs le coût du gasoil pour les tracteurs est un argument fréquement soulevé pour dire que le carburant à l'huile de colza ou de tournesol n'est pas viable énegétiquement.

mercredi, 10 août, 2005  
Blogger Luc said...

Pour info, Bill Mollison a obtenu en 1981 le Right Livelihood Award "...for developing and promoting the theory and practice of permaculture."

mercredi, 28 décembre, 2005  
Blogger PhilFree said...

Super ton blog en général.
Pour ce qui est de la permaculture, moi j'ai trouvé ça qui est sympa: permaculture.
Et une extension(?) qui est la BRF

Bonne lecture

mercredi, 22 février, 2006  
Blogger permaculture said...

Le définition donné est effectivement le système Fukuoka, ce n'est pas un définition de la permaculture, qui se conçernant de le design, installation et entretien des eco-système humaine, alors les strategies Fukuoka en fera peut-être parti cedepenant les circumsatnces, environment, economie, enterprise, climat etc.


www.permaculture.fr pour des plus des infos et téléchargez le fascicule en français maintenant disponible.

lundi, 27 octobre, 2008  

Enregistrer un commentaire

<< Home