mardi, juillet 05, 2005

Bush: Kyoto était un "accord pourri pour l'économie américaine"



Le protocole de Kyoto était "un accord pourri pour l'économie américaine", a insisté le président américain George W. Bush lundi afin de justifier le rejet par les Etats-Unis de ce texte destiné à lutter contre le réchauffement climatique.

"J'ai refusé le protocole de Kyoto parce qu'il aurait endommagé l'économie américaine, il aurait détruit l'économie américaine, c'était un accord pourri pour l'économie américaine", a affirmé le président américain lors d'un entretien diffusé par la chaîne de télévision britannique ITV lundi soir.


No comment.

Pour en savoir plus :
1. Bush: Kyoto était un "accord pourri pour l'économie américaine" (Courrier International)

Crédit photo : AFP

11 Comments:

Blogger Jack said...

Ben justement si, il y a un commentaire :
Sans passer pour un gauchiste ou un altermondialiste, on voit bien que seul le criter économique mène la politique américaine c’est officiel.
Que l ‘économie elle-même disparaisse ne concerne pas la « politique américaine », c’est exactement le contraire de ce que les Grecs nommaient politique.
Bon c’est vrai, il y a longtemps et ce Texan n’a surement pas retenu grand chose de toutes ces « vielleries ».

mardi, 05 juillet, 2005  
Blogger Jack said...

Il a quelque chose du Chimpanzé... vous ne trouvez pas?

vendredi, 08 juillet, 2005  
Blogger Luc said...

Oui, c'est ce qui ressort le plus souvent des blogs satyriques américains.

vendredi, 08 juillet, 2005  
Blogger genorb said...

Oui avec lui pas besoin de mettre en doute la theorie de Darwin ;)

dimanche, 10 juillet, 2005  
Blogger Jack said...

Le chaînon manquant en quelque sorte!

dimanche, 10 juillet, 2005  
Blogger Patrick said...

Tiens, voilà un Président qui ne parle pas la langue de bois : il a dit exactement ce qu'il pense, non ? C'est admirable ! ;-)

lundi, 11 juillet, 2005  
Blogger Luc said...

Quand il dit vraiment ce qu'il pense, ça fout le vertige.

Un exemple :

"We're spending money on clean coal technology. Do you realize we've got 250 million years of coal?"—Washington, D.C., June 8, 2005

Le best of, c'est ici.

lundi, 11 juillet, 2005  
Blogger Patrick said...

Bon. Mais ne soyons pas naïfs. Sur le plan international, nos gouvernants gouvernent exclusivement en fonction des intérêts économiques de leurs pays respectifs.

Kyoto est évidemment pénalisant pour les USA, alors Bush est contre. Rien d'étonnant à cela.

Kyoto est très profitable à la France qui pourra vendre des droits à polluer par vertu de ses 56 centrales nucléaires qui tout d'un coup sont devenues propres ( ! ). Alors Chirac est pour, rien d'étonnant à cela.

Tout comme la fin du programme "Pétrole contre Nourriture" allait priver la France de contrats juteux avec Saddam. Donc Chirac était contre toute intervention. Rien d'étonnant à cela.

Etc.

Jack, il n'y a pas qu'en Amérique que le critère économique mène la politique !

lundi, 11 juillet, 2005  
Blogger Jack said...

Ben oui Patrick, on a des centrales nucléaires mais les américains préférent faire la guerre en Irak pour assurer l'approvisionnement de leur 4x4.
Tu sembles avoir perdu le sujet de vue : il s'agit des gaz à effet de serre, désolé mais les centrales françaises n'en produisent pas !
cà n'est pas une opinion, c'est un fait, qui a le mérite d'aller objectivement dans le bons sens. Quand au business français avec Saddam, il vaut bien le business du complexe militaro-industriel américain en Irak: ne crois-tu pas ?
Je ne veux pas penser que tout n'est que business, c'est une idée typique de la dollatrie, moi je suis gaulois et naif

lundi, 11 juillet, 2005  
Blogger rmacapobre said...

is it up to the president of the US or its congress to decide on these matters?

jeudi, 21 juillet, 2005  
Blogger Luc said...

@ rmacapobre > Well, I'm not sure whether it's up to Congress or to George W. Bush to decide, but it seems to me he is the one who decides !

jeudi, 21 juillet, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home