samedi, novembre 19, 2005

Lambert Wilson s'engage



Lambert Wilson a accepté de jouer pour Greenpeace dans deux clips sur le réchauffement climatique. Le film ci-dessus, "La Baignoire", et un autre film, "La Voiture".

Je vous laisse regarder.

Pour en savoir plus :
1. impacts climatiques en france (Greenpeace)

Crédit vidéo : Greenpeace

6 Comments:

Blogger rmacapobre said...

y a-t-il un greenpeace aux philippines, mon pays?

dimanche, 20 novembre, 2005  
Blogger Luc said...

Oui, il y a Greenpeace Southeast Asia.

dimanche, 20 novembre, 2005  
Blogger genorb said...

Oui c'est pas joue de montrer les "consequences" sur un enfant, on joue la corde sensible

dimanche, 20 novembre, 2005  
Blogger Luc said...

Moi, je ne voyais pas ça les choses comme ça.

C'est le papa qui "joue" au réchauffement climatique, et, comme ça n'est pas un jeu, ça se détraque et c'est le gosse qui trinque.

Bon, faut reconnaître, si on continue à déconner comme ça, c'est bien les générations suivantes, les enfants donc, qui vont trinquer.

Non ?

dimanche, 20 novembre, 2005  
Blogger Jack said...

Je pense même que c'est LE message que diffusent ces deux clips.
"Les parents boivent, les enfants trinquent" en quelques sortes.
Ou ne laissons pas une planète toute dégueux aux Hommes à naître, si l'on préfére.

dimanche, 20 novembre, 2005  
Blogger Patrick said...

J'ai regardé le site de GreenPeace. Dans le même chapitre "La planète se réchauffe", il est indiqué qu'à terme (an 2100), il faut redouter une AUGMENTATION de 4 à 5 degrés en France - et dans une autre section, ils prédisent une DIMINUTION de 5 à 10 degrés (en raison de la perturbation du Gulf Stream) *.

J'en conclue que GreenPeace n'est pas sérieux dans ce qu'il écrit. Il m'apparaît clairement qu'ils veulent exploiter à leur profit ce filon "porteur", jouer sur la terreur (exemple : évocation de risques de guerre accrus dans un des papiers joints). Et pour appuyer leur démarche, ils font dire n'importe quoi à des acteurs connus mais incompétents et trop crédules, pour donner du poids médiatique à leur thèse.

Mais sur le fond, ils n'apportent aucun argument crédible et prennent donc leur public pour des imbéciles (ou tout au moins pour des moutons)...

Nota : Dans un des papiers joints, signé d'un Australien du nom de Barrie Pittock, l'évocation des catastrophes à venir ressemble à un coupé-collé et modernisée des 10 plaies d'Egypte annoncés dans la Bible - il n'y manque guère que les invasions de sauterelles !

* Ca, c'est évidemment pour les habitants de Strasbourg qui sont assez contents d'avoir moins de jours de gel chez eux...

vendredi, 25 novembre, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home